BIOgraphie

Inspirations :

ANDREÏ TARKOVSKI  : www.nostalghia.com

" VOLGA " : www.volgamusic.ru

NOSFELL : www.nosfell.com

NILS FRAHM:  blogotheque.net/2012/01/14/nils-frahm

Originaire de Moscou, chorégraphe, danseur et performeur, Mitia Fedotenko débute la danse dans sa ville natale à un très jeune âge, avant de continuer sa formation d'abord au CNDC d'Angers, puis à EX.E.R.CE. à Montpellier. Il danse dans le duo le désert d’amour extrait de so schnell de Dominique Bagouet et adapté par les Carnets Bagouet pour le Festival International Montpellier Danse 1997.

Après avoir réalisé plusieurs tournées en France (festival Montpellier Danse 1999), en Allemagne (Festival International Sommertheater à Hambourg ; Tanzmesse NRW à Essen) et en Tchéquie (Festival d'Automne de Danse à Prague), avec le duo les verstes et les distances créé en étroite collaboration avec Natacha Kouznetsova, il fonde la Compagnie Autre MiNa en 1999 et s’installe à Montpellier.

Depuis la création de la Compagnie Autre MiNa, il signe plus d’une quinzaine de pièces aux croisements des écritures de la musique et du théâtre, qui font s'aventurer  la danse sur d'autres territoires artistiques  : sol’o pluriel et un peu plus/2008 ;  dans sa peau/2009 ; sans frontière/2010 ; чёрное солнце. black sun/2011, pièce à partir de Phèdre de Marina Tsvetaeva, où le texte est traité comme une véritable partition musicale ; par Etre/2013, fiction chorégraphique qui pose des questions dérangeantes sur les faux semblants, le vrai et le faux (17ème Biennale de la Danse de Val-de-Marne).

En 2012, il crée sonata Hamlet au "Sujets à vif" dans le cadre du 66° Festival d'Avignon In  : manifeste dansé qui révèle un endroit où s'articulent d'une manière singulière les univers du théâtre et de la danse.
En 2014, le conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon (CNSMD) fait appel à Mitia Fedotenko en tant que chorégraphe invité pour la création de Génération [pomm]ée avec les 9 danseurs du Jeune Ballet.
Il crée point Zéro en 2015, conçue comme une œuvre chaographique en prise avec notre temps, où la chorégraphie nous accompagne dans la maîtrise du chaos sonore et visuel pour aller vers l’épure, la source humaine, les racines de l’être.

En 2016, après 20 ans d’absence en Russie, Mitia Fedotenko revient à la création dans son pays natal avec AkhmatModi, un duo qui invente une forme de dramaturgie où les danseurs circulent librement de l’histoire d'une poètesse russe Anna Akhmatova et un sculteur  franco-italien Amedeo Modigliani à leur propre histoire d’artiste. Le duo, qui a été ovationné au Russian Open Look Festival à St Petersbourg en juillet 2016, revient en juillet 2017 au Centre Meyerhold à Moscou.

 

En 2017, il crée With no intent, performance unique qui se renouvelle dans chaque lieu et circonstances où elle se produit.

 

En 2018-2019, il crée la pièce les filles pleurent aussi, 3 danseurs qui explorent la question de l’homme aujourd’hui. 

 

Il oeuvre actuellement à la création de Roulette Russe pour la saison 20/21.

Parallèlement à ses créations, Mitia Fedotenko répond à des propositions choisies de chorégraphes tels que Urs Dietrich, Mathilde Monnier, Alain Buffard (juste avant son disparition soudaine), qui éprouvent sa curiosité aiguë pour l’art de la scène. On le voit aussi dans des projets au croisement du cirque avec Mathurin Bolze, du théâtre avec Julie Brochen ou François Tanguy et de l'art de performance avec Julyen Hamilton.

Artiste associé de François Verret depuis 2004, il participe à différents projets, dont sans retour et courts-circuits, créés successivement au Festival d’Avignon en 2006 et 2011.


Par ailleurs, il développe sa méthode d'enseignement, fruit d’une réflexion et d’une expérimentation intense des pratiques acquises, en associant dans ses interventions une dimension technique à un état de présence scénique, notamment au Centre de la Danse Contemporaine d’Isadora Duncan à Prague, à l’école de Nicolas Ogrizkov à Moscou, au Centre Chorégraphique Vortex à Moscou, au Kannon Dance à St Petersbourg, à la Dance House à Dublin, au CND de Lyon, CCN de Montpellier, au Pacifique/CDC de Grenoble, à la MC2/Maison de la Culture de Grenoble, à la Scène Nationale de Sète, à l'Espace des arts/Scène nationale de Chalon-sur-Saône et à l’école du cirque Balthazar à Montpellier.

Depuis 1998, il s’engage auprès de l’association les Murs d’Aurelle pour de nombreux projets d’ateliers en direction de personnes souffrant de maladies psychiques.

En 2007, il crée Les Promenades, un Festival de Musique et de Danse contemporaine en pleine nature au Mas Dieu près de Montpellier, et réalise trois éditions avec des artistes émergents et de renommée internationale de la musique et de la danse contemporaine (Olivia Grandville, Julyen Hamilton, Barre Philipps, Sidi Larbi Cherkaoui, Damien Jalet, Lê Quan Ninh, Jonathan Burrows, Raymond Boni, Hélène Labarrière etc.).

Son projet artistique trouve un écho particulier auprès du Cratère Scène Nationale d’Alès qui l'accompagne en 2015/2016/2017.

Si elle se caractérise par l'énergie et l'absence d'économie, la danse de Mitia Fedotenko se distingue par sa faculté de tout mettre en jeu, d'occuper et de faire exploser l'espace… Elle produit un véritable choc, puissant, qui confronte le corps à la matière et repousse sans cesse ses limites. Dans ses chorégraphies on peut admirer des parties défiant tout équilibre, des courses à reculons effrénées où, chutes et rebondissement se succèdent à une vitesse surprenante.  
Navigant constamment entre deux cultures, les associant sur scène de manière singulière, il se dirige vers une écriture engagée où "Tout se voit.  Rien ne s’élude. Tout se dépense. Rien ne s’économise… (Gérard Mayen, 2011)".

Suivez nous :

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
Nous contacter

Directeur artistique :

Mitia Fedotenko

autremina@gmail.com

Administration et diffusion : 

Nathalie Brun

autremina@gmail.com

Attachée de production :

Laëtitia Guillard-Lovichi

info.autremina@gmail.com

Newsletter

© copyright 2016 -Studio Bagheera